Le Château

plan du domaine de Larra

Sur un vaste plateau dominant la vallée de la Save, le Domaine de Larra joue avec les grands espaces. On accède au château par une double allée en forme de lyre, venue remplacer un immense rond-point, visible sur le cadastre ancien. Au coeur d'un important domaine agricole qui couvrait 200 hectares, le château fut construit entre 1743 et 1748 par l'architecte toulousain Maduron sur les plans de Guilaume Cammas.

Le commanditaire, Jean-François de Tournier (1690 - 1748), issus d'une lignée de parlemantaires, était lui-même président à mortier au Parlement de Toulouse. La décoration intérieure fut achevée par son fils Pons-Jean-François, entre 1754 et 1763. Demeure de plaisance, le château a le style d'une "villa palladienne", avec ses façades à fronton triangulaire et son volume presque cubique., coiffé d'un lanternontrès ajouré pour éclairer la cage d'escalier intérieure.

Bordant la cour d'arrivée, séleve l'ancienne orangerie, transformée par la suite en chapelle.

vue depuis l'entrée du Château de Larra

Cette belle propriété du XVIIIème est l'oeuvre de l'architecte Guillaume de Cammas, connu pour avoir dessiné la façade du Capitole de Toulouse. Carrée, en briques, surmontée d'un belvédère, la maison est conçue comme une maison de plaisance italienne.

Résidence d'été de Jean François Tournier de Vaillac, président d'une chambre du Parlement de Toulouse en 1721, l'ouvrage nous est parvenu pratiquement intact. Depuis sa construction, le château est resté la propriété de la même famille.

La décoration intérieure est d'une richesse et d'une originalité remarquables : des portraits de famille bordent le monumental escalier, des stucs blancs ou peints ornent chacune des pièces, 72 portes ou fenêtres laissent entrer la lumière et permettent également d'admirer le grand parc composé d'une large allée d'arrivée, d'un parterre encadré d'allées rectilignes et orné de quatre fontaines en terre cuite et d'un bassin octogonal, d'un vaste bosquet parcouru d'allées disposées en étoile auquel on accède par un portail surmonté de deux lions en terre cuite, murs de briques décorés de vases, collection de vivaces, verger, potager,... Rencontre de paons en liberté.

vue depuis l'entrée du Château de Larra

Construit de 1743 à 1746 sur l'emplacement d'une maison de style Louis XIII, le château de Larra est une maison de plaisance conçue pour être habitée l'été. Les plans ont été réalisé par Guillaume Cammas, architecte de la façade du capitole, sur l'exemple des villas italiennes, a la demande de Jean-François Tournier de Vaillac (1690-1748), président de la chambre des enquêtes du parlement de Toulouse en 1721. On peut voir son portrait dans la salle à manger du château.

A la mort de Jean-François Tournier de Vaillac, en 1748, les travaux intérieurs de décoration n'ont pas encore commencé. C'est son fils aîné : Pons, Jean-François qui hérite des biens et commande la décoration de Larra entre 1748 et 1787.

En 1763, il décide d'orner l'escalier conduisant au premier étage, par une rampe en fer forgé, répondant ainsi à l'engouement qui s'est manifesté tout au long du XVIIIème siècle pour ce genre d'ouvrage en faisant appel au maître serrurier toulousain le plus connu et le plus réputé de l'époque : Bernard Ortet qui avait exécuté entre autre les balcons du Capitole, les croix devant les églises de Saint-Pierre des Cuisines et de Saint-Quentin.

Le château sera transmis en 1875 par Bathilde, Marie, Pierre de Tournier (1806-1875) à sa nièce Marie, Justine, Louise d'Antin (1840-1925) épouse de Fernand, Louis de Carriere. Pendant quatre générations et aujourd'hui encore, les de Carriere habitent ce château.

Les abords du château ont été souvent réaménagés. On peut de nos jours admirer le jardin et le parc à la française, les quatre fontaines octogonales surmontées de motifs en terre cuite représentant des divinités marines ou des corbeilles de fruits.

Dans la cour d'arrivée, le grand bâtiment situé à gauche est l'ancienne orangerie transformée par la suite en chapelle, on distingue encore quelques traces de décorations peintes sur sa façade représentant un grand ordre de pilastres doriques reliés entre eux par des guirlandes. On peut également admirer un beau pigeonnier octogonal en brique assez typique de la région toulousaine.

L'intérêt du château de Larra réside donc dans son unité de style à la fois décorative et architecturale. Son étude ou sa visite permettent d'avoir une vision assez complète de l'activité artistique dans la région toulousaine au XVIIIème siècle.

Les Jardins

Comme dans tout grand domaine foncier où l'on joignait l'agréable à l'utile, les jardins et le parc se développaient autour du château et de ses dépendances. Côté Est, le parterre ouvre une longue perspective, bordée vers le Sud par l'ancien verger où le puit d'origine est conservé.

Une broderie de buis en fleur de lys occupe une extrémité du parterre, rappelant la composition mise en place, vers 1890, dans le style Duchêne. Comme sur le plan du XVIIIème siècle, quatre fontaines en terre cuite marquent l'ancien croisement des allées d'origine, autrefois bordées d'orangers en bac. Au bout du parterre, se trouvent les vestiges du bassin qui précédait le Bois des Senteurs et le Labyrinthe de buis.

A Larra, ces espaces sont entièrement cloturés par des murs en brique, percés de portails à piliers, ornés d'ornements en terre cuite (pots à feux, corbeilles de fruits, lions couchés, etc.)

un paon du Parc du Château de Larra
fontaine classée du Parc du Château de Larra

Proche de l'enceinte des communs et de l'ancien potager, se tenait la maison du jardinier. Les archives du XVIIIème siècle mentionnent des cultures de fraisiers, d'asperges, d'arbres fruitiers en palier (poiriers, abricotiers, etc.) dont les saveurs délicates devaient égayer la table des Tournier. Le parc s'étend côté Nord, à la perpendiculaire du parterre.

L'allée principale traverse un carrefour en étoile d'allées bordées de buis qui délimitent des compartiments de futaies de chênes. elle abouti à une ancienne salle de verdure dominée par des cèdres du Liban.

Au-delà un talus engazonné en forme de fer à cheval donnait accès à une pièce d'eau alimentée par le Rieutort.

Château

Château

ZOOM

Château

Château

ZOOM

Château

Château

ZOOM

Château

Château

ZOOM

Jardin

Jardin

ZOOM

Jardin

Jardin

ZOOM

Jardin

Jardin

ZOOM

Jardin

Jardin

ZOOM

Jardin

Jardin

ZOOM

Contact

Visites

Le domaine n'est accessible au public que lors des Journées du Patrimoine.

Adresse

Domaine de Larra
1550 Route de Larra
31330 Larra

Votre message a bien été envoyé. Nous vous répondrons dans les meilleurs délais.
Merci pour votre intérêt.

Un problème est survenu lors de l'envois de l'email, veillez rafraichir la page et recommencer.
Désolé pour cet inconvénient.

Jean et Vinciane de Carrière

Jean et Vinciane